cabotage


cabotage

cabotage [ kabɔtaʒ ] n. m.
• 1678; de caboter
Navigation à distance limitée des côtes (opposé à navigation hauturière). bornage. Petit cabotage, entre deux ports d'une même mer. Anciennt Capitaine, patron au cabotage.

cabotage nom masculin (de caboter) Navigation marchande non loin des côtes.

cabotage
n. m. Navigation marchande à faible distance des côtes (par oppos. à navigation au long cours).

⇒CABOTAGE, subst. masc.
Navigation le long des côtes, de port en port. Patron au cabotage, cabotage national, international, faire le cabotage (cf. caboter) :
1. ... un marin comme ça, il suffirait d'un peu d'argent d'avance pour lui faire suivre six mois les cours du cabotage, et il deviendrait un capitaine à qui tous les armateurs voudraient confier des navires.
LOTI, Pêcheur d'Islande, 1886, p. 55.
2. J'étais en mer, au large d'Iguape, sur un petit pétrolier qui fait le cabotage pour approvisionner les ports de la côte. Le feu a pris à bord. Pas par ma faute, eh! Je sais mon métier! Non, le malheur!
CAMUS, L'Exil et le royaume, 1957, p. 1668.
Petit, grand cabotage. Cabotage entre les ports d'une même mer, de mers différentes.
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1678 (GUILLET, Les Arts de l'homme d'épée, 3e part., p. 75). Dér. de caboter; suff. -age. Fréq. abs. littér. :36.

cabotage [kabɔtaʒ] n. m.
ÉTYM. 1678; de caboter.
Navigation effectuée en deçà des limites assignées aux voyages de long cours, à distance limitée des côtes (Code de commerce, art. 377). || Grand cabotage, entre des ports de mers différentes. || Petit cabotage, entre deux ports d'une même mer. || Cabotage national, international. || Navires armés au cabotage. Caboteur. || Capitaine, patron au cabotage.
1 La navigation marchande se divise en navigation au long cours, au cabotage international et au cabotage français.
Loi du 30 janv. 1893, art. 1.
2 D'abord, un marin comme ça, il suffirait d'un peu d'argent d'avance pour lui faire suivre six mois les cours de cabotage, et il deviendrait un capitaine à qui tous les armateurs voudraient confier des navires.
Loti, Pêcheur d'Islande, I, 5, p. 51.
CONTR. Bornage, long cours (navigation au long cours).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cabotage — is the transport of goods or passengers between two points in the same country. Originally starting with shipping, cabotage now also covers aviation, railways and road transport. Cabotage is trade or navigation in coastal waters, or, the… …   Wikipedia

  • cabotage — cab‧o‧tage [ˈkæbəˌtɑːʒ] noun [uncountable] TRANSPORT 1. LAW laws that allow ships, aircraft, or road vehicles to collect and move goods or passengers within a foreign country or to another country: • an agreement which extended the rights of… …   Financial and business terms

  • Cabotage — Cab o*tage, n. [F. cabotage, fr. caboter to sail along the coast; cf. Sp. cabo cape.] (Naut.) Navigation along the coast; the details of coast pilotage. [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • cabotage — [kab′ə tij, kab′ətäzh΄] n. [Fr < caboter, to sail along the coast < MFr cabo, cape < Sp < L caput, HEAD] 1. coastal navigation and trade, esp. between ports within a country 2. air transport within a country 3. the right to engage in… …   English World dictionary

  • Cabotāge — (fr., spr. Kabotahsch, engl. Coasting trade), 1) die Küstenschifffahrt u. der Küstenhandel überhaupt; im engeren Sinne 2) die Frachtschifffahrt von einem Hafen zu einem andern desselben Landes. Früher war allgemein die C. den Schiffen des eigenen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cabotage — (frz. Cabotahsch), die Küstenschiffahrt, gleich dem damit verbundenen Küstenhandel Vorrecht der Bürger desjenigen Staats, dem die Küste gehört, wenn nicht besondere Verträge anderen Staatsbürgern die Theilnahme gestatten …   Herders Conversations-Lexikon

  • Cabotage — Sommaire 1 Maritime 2 Aérien 3 Transport terrestre 4 Transport par rail 5 Cabotage et environn …   Wikipédia en Français

  • CABOTAGE — s. m. T. de Marine. Navigation le long des côtes, de cap en cap, de port en port. Grand, petit cabotage. Faire le cabotage. Ce bâtiment n est propre qu au cabotage …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CABOTAGE — n. m. T. de Marine Action de caboter. Grand, petit cabotage. Faire le cabotage …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cabotage — noun a) The transport of goods or passengers between two points in the same country. Cabotage traffic may be carried by a foreign carrier on special permission of the civil aeronautics authorities […]. b) The right to engage in such transport.… …   Wiktionary